Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les passions de Carole Leuwe

Les passions de Carole Leuwe

Voyageons ensemble dans mes passions afin de découvrir de belles choses. #Cameroun #Promotion #Divertissements #Voyage Mes passions.....je les partage avec vous!

Mario Combo !Le reflet de son âme et de sa pensée aux scènes d’ébènes à Douala

Mario Combo 0003

 

Des lumières et des rythmes : jazz, patrimonial et acoustique, c’est un savant mélange de son album « The Mirror » que l’artiste Mario Combo au chant, Daîsuke au saxo et au shakers, Ebeny Ngamby à la guitare, Mathieu Emana à la basse et Deko Ebongue aux percussions et aux shimes ont su nous faire vivre. En pensée, en symbiose et surtout en partage intimiste et pleins d’émotions.  Un  orchestre qui a fait le déplacement de Paris rien que pour la circonstance.

 

Mario Combo 01

 Dernier jour des scènes d’ébènes à Douala il est 20h35, les rideaux s’ouvrent sur une mélodie douce des musiciens. Il est là ! Mario Combo, paré d’une chemise blanche taché de tissu africain, un pantalon noir et jamais sans son chapeau, sa marque  qui fait toute la différence. C’est par Na Som, qu’il ouvre le bal, sa façon à lui de dire merci pour cet instant  magique qu’ils passeront avec le public venue à l’occasion.

Un riche répertoire empreint  de percussions, de balade, d’essewe ,de makossa, de highlife,de bolobo, et même de merengue. Il suivra ses musiciens de pas de danses, enracinement profond de ses inspirations.

 

Mario Combo 02

Le temps d’une pause

5 chansons auront suffit pour la  première partie de la soirée Na som, ,Dimbea Mba, Essele Mba Ebolo, et Longue Longo. Apres un silence, une incompréhension à  la quelle se mêle l’impatience du public….. Bonne tactique pour voir surement la réaction de celui-ci, car l’attente mettra au monde 2 reprises du répertoire des icones de notre musique : Henry Dikongue et Eko Roselvelt le patriarche. Le temps de la pause, Ebeny Ngamby  ‘de la rue de la joie à Deido’ vas prêter sa voix pour deux titres exceptionnels « moto te » et « badiam ». Ce fût également l’occasion pour Ebeny de nous rappeler l’importance de la place qu’occupe le monument Eko Rosevelt ; « il est une icône que compte le Cameroun, pour la plus part des  artistes, nombreux sont passé par son école Toto Guillaume, Valerie Lobe (RIP),  moi-même et même Mario Combo……ils sont tellement nombreux». 

 

Il va s’en dire qu’il nous a fait sourire en nous relatant une petite anecdote

«  J’ai toujours rêvé de rencontrer M. Eko Rosevelt, et hier pendant les répétitions Deko Ebongue là au percussions nous a fait une grosse surprise en l’invitant ! Je vous assure je peux mourir en paix car ça toujours été un grand rêve pour moi. » Ceci lui vaut les applaudissements du public tout comme la deuxième entrée en scène de Mario Combo.

Finalement la petite pause ne fut pas veine puisque 10 minutes plus tard Mario était de retour avec un nouveau chapeau et une autre chemise toujours de couleur blanche, signe de pureté ? Peut être !

Le reste du répertoire de l’album « The Mirror » fut égrainé  tellement vite que l’on n’a pas vue le temps passé.

Ndedi, Emmène moi, Diba Lam , Mahel ,Teme jale  et encore une fois Na Som pour terminer. Quelle fut la joie de Mario que de voir sa famille être présent pour le voir sur scène, grande première et dont l’émotion se lisait encore sur son visage.

Mario Combo 004

Le  spectacle fut  à la hauteur des espérances. Un public conquis qui a su échanger avec l’artiste. Le public de Douala était comblé  en ce soir du jeudi 02 mai 2011, une  séparation certe penible mais hélas il est déjà 22h30!  It’s time to leave.

Bon vent Mario.

Carole Leuwé

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

olivier NKU 06/06/2011 20:39


c'est un très bel article!!!!! nous las absents avons manqué quelque chose là


blogcaroleleuwe 08/06/2011 18:28



Merci le NKU!



Mathias Mouendé Ngamo 06/06/2011 19:49


Du courage à toi, la grande royale.